mercredi, 20 juin 2007

Je veux devenir mendiant à Genève

 

 C'est merveilleux!,Les mafias de l'est doivent brûler des cierges à notre Conseiller d'Etat Moutinot.Et les gendarmes sont fiers de leur chef: ils ont joué les banquiers pour les malfrats, sans problème de contrôle!

Cette petite guerre avec le procureur tourne à la mauvaise farce et je me réjouis pour les fêtes de Genève : tous les mendiants de la planète seront présents!Le groupe UDC va déposer une motion contre ce scandale.

 

Commentaires

Devant les magasins Manor rue Coutance, ce jour, se trouvait agenouillé un mendiant. J'ai été vers lui et lui ai expliqué que sa dignité devait la préserver de s'agenouiller et qu'il pouvait mendier, tout en restant debout. Dialogue impossible, car il ne comprenait pas un mot de notre longue, son référentielle non plus ne pouvait probablement pas comprendre le mot dignité.
J'au cru comprendre qu'un élu du nom de Moutinot n'interdit pas le mendicité. Il semble que son décret ou sa décision génère un fantastique appel d'air auprès d'une population qui est des professionnels de la mendicité et qui se marginalise dans son propre pays. Je me demande pourquoi, nous homopathe genevois, devant être pris en otage de décision de la sorte.
Pourquoi devons-nous être pris en otage par des dogmes d’un magistrat, certe , probablement humaniste, mais dont la décision n’est vraiment pas adaptée au fond.
J’aimerai que l’on m’explique.

Écrit par : REM | vendredi, 12 octobre 2007

"son référentielle non plus ne pouvait probablement pas comprendre le mot dignité" (sic)

Et votre référent(iel) à vous, il comprend le mot "dignité".

Si ça ce n'est pas du mépris de la pire espèce ...

Écrit par : Alain Hubler | vendredi, 12 octobre 2007

Non seulement la population genevoise est prise en otage mais également les enfants des mendiants, gardés en otage par Manuel Tornare, autre conseiller administratif de la gauche genevoise.
Le Ministère de l'Education de Roumanie fait appel aux forces de l'ordre pour faire venir les enfants roms dans les écoles plus que leurs parents les empêchent d'aller à l'école préferant les faire "travailler" comme mendiants...cela leur rapporte de l'argent de suite, alors que les études, en principe, leur permettrait de trouver un emploi seulement après l'obtention d'un diplôme, après des années d'étude...réflechissez à leurs condition de vie...malheureusement tout citoyen roumain est logé à la même enseigne...pourquoi il n'y a que les roms de Roumanie qui viennent faire la manche dans les rues de Genève et pas les roumains, les vrais ?

Savez-vous qui est le patron de l'équipe de foot STEAUA Bucarest ?Un rom (tsigane), Gigi BECALI...savez-vous quel est le nombre de roms milionaires vivant en Roumanie ? Combien travaillent hônnetement et gagne de l'argent en vendant des fleurs ?...Du mépris il faut en avoir vis-à-vis des mendiants qui n'ont aucun talent particulier ni aucun diplôme...les roms musiciens milionaires comme le Taraf des Haiduks, connus dans le monde entier sont également de roms de Roumanie...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | jeudi, 01 novembre 2007

Il y en a un qui devrait devenir mendiant, c'est Mugny car il n'a plus de pognon pour "son" Grand Théatre ! De plus, il joue de l'accordéon et sa tenue vestimentaire ne déparerait pas avec celle des Roms !

Écrit par : Octave Vairgebel | jeudi, 01 novembre 2007

Je suis desole mais Gigi Becali n'est pas tzigane (rrom) mais aroumain - ce qui est tout autre chose- il s'agit d'une vieille branche roumaine.
Les tziganes (rroms) eux sont d'origine indienne.

Écrit par : Patrick | mercredi, 19 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.