vendredi, 14 septembre 2007

le Courrier

Je remercie mon ami Soli Pardo de parler dans son blog du journal le Courrier, en difficulté, dont les positions politiques sont souvent à des années lumières de ma vision des choses, mais cependant, dans un environnement journalistique qui me fait prendre la presse pour un voilier (qui gonfle ses voiles avec ...du vent),il apporte un autre regard ,et de qualité,sur bien des points intéressants d'une actualité souvent délaissée par d'autres, par exemple son article sur la guerre de l'énergie propre et ses conséquences humaines au Brésil était remarquable.La presse a besoin d'une palette de journaux de pensées différentes, mais qui ne prennent pas leurs lecteurs pour des demeurés.Alors cher Courrier, opposé souvent violemment à mon parti, je vous souhaite longue vie.

Les commentaires sont fermés.