dimanche, 07 octobre 2007

J'étais à Berne

J'étais à Berne.

La manifestation UDC, impressionante par son ampleur, se réunit tranquillement et bon enfant: toute la Suisse est là,  des familles, de nombreux jeunes ,des groupes folkloriques qui se réjouissent d'aller écouter leurs représentants sur la Place Fédérale.Au milieu du défilé,je ne comprends pas bien ce qui se passe, puis le parcours s'infléchit et s'éloigne du centre-ville. 500 casseurs,lâches petits voyous (ils risquent si peu ici!) nous enseignent leur vision de la société : mort à la démocratie! Ils empêchent deux Conseillers Fédéraux de s'exprimer au coeur de notre système parlementaire.Tout est saccagé sur la place-symbole,j'ai une pensée pour les victimes de ces dépradations qui n'auront que des frais et leurs yeux pour pleurer.

Bravo aux organisateurs UDC, ils ont la sagesse de ne pas insister,évitant ainsi de plus grands dégâts à cette ville magnifique et des risques inacceptables pour tant d'enfants sur place.Je n'ai pas les éléments pour juger de l'action des forces de l'ordre,tout en étant convaincu que la presse sera plus concentrée sur une éventuelle bavure policière que sur les courageux masqués trop souvent impunis:un policier blessé ,mais c'est normal , cher Monsieur,les risques du métier, mais un ultra -gauche jeter au sol et menoté, un scandale...

Pauvre Suisse, tu paies avec intérêts les fruits empoisonnés du laisser-aller général, de l'enfant-roi qui méprise ses parents, de l'assurance que pour chacun 'il y a des droits mais plus de devoir.La devise est :tous pour moi et moi pour moi.

Reprends-toi ,petit pays, pendant qu'il en est encore temps ,et rejette les théories mortifères d'une gauche qui ne t'aime pas.

 

 

 

 

Commentaires

Les lamentations de l'UDC sont pitoyables. Au fond de la poubelle.

Écrit par : Rob Degudy | lundi, 08 octobre 2007

Encore de la politique "2 poids-2 mesures". Les élus de gauche de la Ville de Berne n'ont pas donné mandat à leurs forces de l'ordre pour assurer un défilé somme toute "bonne enfant". Tous les moyens sont bons pour empêcher l'UDC de s'exprimer, même une alliance avec des casseurs, des vandales, des hooligans...aucun des casseurs n'a été arrêté...bizarre, non ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | jeudi, 01 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.