samedi, 22 mars 2008

Le grand vertige

" The end of Cosmology" (Scientific American) et " l'Univers aujoud'hui" ( numéro hors série de Science et Vie) nous laissent pantois devant les extraordinaires progrès des savants du ciel et l'on est saisi d'un grand vertige face à la violence inouïe de l'Immensité ,tempête infernale où naissent et meurent les étoiles, les galaxies,(le , les univers?)

Comme tout était simple et apaisant quand la Terre trônait , il y a peu , quelques siècles, au centre du Monde immuable et éternel !

Malgré ces avancées spectaculaires, les réponses aux questions fondamentales (le véritable commencement, le pourquoi, le devenir) semblent s'éloigner toujours plus, et face à l'Univers , se transformer en une décourageante affirmation : il est à jamais impossible d'appréhender dans son entier un système autoréférentiel.Et si ce postulat est faux , ne l'est-il pas uniquement pour une intelligence d'un ordre de grandeur bien supérieur à la nôtre ?

Chaque nouvelle étape soulève une autre interrogation. Pauvre Humain, frère de Sisyphe , tu rouleras sans fin la pierre de la connaissance !