vendredi, 03 avril 2009

Salon des inventions

leyvraz1a.jpg

Salon des inventions, Genève 1-5 avril 2009

 

 

J’ai eu le plaisir d’inaugurer avec son président, Monsieur Jean-Luc Vincent, le plus important salon de l’invention au Monde ( Palexpo , du 1 au 5 avril 2009),

 Un millier d’innovations sont présentées : la capacité de découverte de l’Homme n’a pour limite que l’infinie fantaisie de son esprit.

 Au XIXème siècle certains savants pensaient bientôt épuiser les mystères de la Science ; ils se trompaient et chaque nouvelle porte s’ouvre sur  des couloirs  sans fin.

Impossible de connaître aujourd’hui l’importance d’une invention.

En mai 1960 ,dans un laboratoire californien ,est émis le premier faisceau étroit de lumière cohérente ; son inventeur déclare : » j’ai trouvé une solution qui recherche un problème ». Qui aurait pu penser que le laser allait révolutionner les techniques et permettre des applications aussi variées, de la lecture de la musique à l’opération des yeux ?

Au- dessus de chaque inventeur plane l’ombre immense du grand Edison aux 1093 brevets et l’espérance d’avoir l’illumination face à un fait simple : des petites boules qui crochent aux chaussettes dans une forêt ,puis le flash de génie qui donnera la bande velcro, présente partout !

Il y a bien sûr  des idées qui , bien que certainement utiles, ne me semblent pas devoir vraiment révolutionner le sort de l’Humanité. Deux exemples de patentes anciennes : le cadran solaire pour pierre tombale dont l’ombre recoupe la date de naissance et celle du décès ,puis la lampe avec détecteur de tremblement de terre, munie d’une boule de cristal taillé qui donne de belles diffractions de lumière avec les oscillations…

Les innovations surprenantes participent aussi au charme d’un salon ;elles mettent en avant ce qui rassemble tous les découvreurs et mérite un grand coup de chapeau : une fois inébranlable, un courage sans faille , une patience  illimitée.

 Il y a un mois, j’ai eu l’honneur de rencontrer Monsieur Guy Nègre qui se bat depuis 25 ans pour imposer sa voiture, dont les ingénieurs disaient qu’elle ne fonctionnerait jamais. Les premiers modèles en série de véhicules avec moteur à air comprimé seront en vente à la fin de l’année ! 

Alors, chers exposants de Palexpo, je vous souhaite à tous un plein succès, vous dit toute mon admiration et, si vous voulez vous atteler à une tâche techniquement difficile, il vous reste à inventer un politicien qui sache être bref !

Précipitez-vous à cette exposition, elle est superbe!