mardi, 24 mai 2011

La course au Conseil national


1418398933.4.jpg

La course au Conseil national

Les groupes politiques mettent en place leur liste de candidat(e)s et ça grenouille pas mal pour le positionnement, les premières places son convoitées !

L’UDC Genève présente 10 candidats et une seule femme. Il me semble déjà que, galamment, on devrait lui laisser la tête de liste. De plus Mme Amaudruz est une charmante jeune femme, intelligente, instruite et dynamique, présidente du parti. Elle représente l’avenir, la place plus importante que la nouvelle génération doit prendre en politique, le désir de beaucoup d’entre-nous de voir un  nombre  plus élevé de femmes prêtes à se dévouer pour la cause publique. La tradition veut qu’on mette en premier les Conseillers nationaux sortants, et bien bousculons la tradition pour le bien du parti ! Mon vote lors de l'Assemblée générale sera clair : Mme Amaudruz en haut de la liste!

Nous sommes élus pour défendre des idées et non pas de petits égoïsmes dont les gens n'ont rien à faire.

Dans la vie comme en politique, j'aime l'élégance dans la forme  et le bon sens dans le fond.

Alors bonne chance Céline.

Un concurrent , mais d'abord un ami, dans la course au Conseil national

 

Commentaires

A-t-elle seulement les épaules pour aller à Berne, Céline ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | mardi, 24 mai 2011

Victor avez vous posé cette question lorsque les deux sortants se sont portés sur les listes ?
avez-vous vraiment l'impression que A,reymond à des épaules qui lui servent à autre chose qu'à porter son "marcel"
Céline Amaudruz est dynamique, elle n'hésite pas à s'investir.Elle réfléchit, elle est capable de résister aux médias. Elle a des idées, elle défend un point de vue.
Il en fallait pour reprendre la section genevois de l'UDC

Regardez A.Reymond il ne résisterait même pas à une charcutière qui voudrait lui fourguer ses pieds-paquets en solde.
le problème c'est que certains pensaient pouvoir faire du dressage à la longe depuis l'arrière`! manque de pot Céline connait la musique
Pour les reste si par bonheur elle devrait être élue à Berne elle ferait comme des milliers d'autres avant elle, elle apprendrait le métier sur le tas

Écrit par : pralong | mardi, 24 mai 2011

@ pralong

Je me demandais si son emploi du temps (son travail à l'UBS) le lui permettais.
Et puis, elle est un peu jeune, inexpérimentée, nouvelle en politique ... autant de barrières.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | mardi, 24 mai 2011

Les commentaires sont fermés.