mercredi, 20 juin 2007

Je veux devenir mendiant à Genève

 

 C'est merveilleux!,Les mafias de l'est doivent brûler des cierges à notre Conseiller d'Etat Moutinot.Et les gendarmes sont fiers de leur chef: ils ont joué les banquiers pour les malfrats, sans problème de contrôle!

Cette petite guerre avec le procureur tourne à la mauvaise farce et je me réjouis pour les fêtes de Genève : tous les mendiants de la planète seront présents!Le groupe UDC va déposer une motion contre ce scandale.

 

La rade. Mon intervention au Grand Conseil

 Eric LeyvrazTraversée de la rade

 

La traversée de la rade occupe les esprits depuis plus de 50 ans Refusée en votation populaire en 1997( elle est revenue devant le Grand Conseil sous forme de pétition(environ 19000 signatures !) et de motion. J’en fus le rapporteur. Ces deux objets,qui demandent au Conseil d’Etat  d’engager rapidement les procédures d’études nécessaires à la réalisation d’une traversée en tunnel, ont été acceptés par le Grand Conseil il y a deux mois.
Devant le développement réjouissant de notre ville,il  faut  garantir la fluidité d’un trafic qui ira en augmentant,qu’on le veuille ou non. C’est une erreur de s’opposer toujours à la voiture en pensant qu’un bon réseau de transport public peut les remplacer :dans les villes les plus performantes et avec métro,il est difficile dépasser le 30%  de transport en commun. Dans 20 ans,les voitures seront toujours là et comme le dit l’éminent professeur Pini,directeur de l’Observatoire de la Mobilité de notre université,à terme nous ne pourrons éviter une nouvelle traversée de la rade pour  contourner la ville ,un  cercle de voies rapides qui permettra de desservir des pôles de développements extra-urbains.
Actuellement,des centaines d’heures  sont perdues dans des bouchons gigantesques pour passer d’une rive à l’autre,avec la pollution qui s’en suit. Des infrastructure vitales se trouvent sur la rive droite(aéroport, institutions internationales ,CERN, Palexpo, ZI de la Zymesa, grands hôtels ,etc..) ,elles doivent être atteintes rapidement depuis n’importe quel point du canton,il en va du futur économique de notre ville internationale,dynamique ,et  de sa qualité de vie appréciée de tous.
La question de l’emplacement de cette traversée est le sujet de toutes les discussions. L’idée présentée par le Conseiller d’Etat Cramer de la réaliser à la hauteur  du Vengeron a déjà été émise par bien d’autres ;elle parait tout à fait logique ,il suffit de regarder une carte de nos grands axes pour saisir la bizarrerie de ce morceau d’autoroute se terminant devant le lac et qui ne demande qu’à continuer.
La Confédération vient d’accorder un crédit global de 6 milliards de FRS à l’amélioration des infrastructures du trafic  d’agglomération :un projet de traversée de la rade ,rapidement présenté et motivé, pourrait tout à fait s’inscrire dans ce crédit et être cofinancé par la Confédération à hauteur de 50%.Pour cette raison les partis de l’Entente et  l’UDC présentent une résolution invitant le Conseil d’Etat à considérer cette traversée comme urgente et à tout  entreprendre pour faire inscrire ce tunnel sous lacustre au catalogue du prochain programme de financement du fonds d’infrastructure pour le trafic d’agglomération de la Confédération.
Il est également nécessaire du point de vue politique de rendre légales des collaborations entre services publics et entreprises privées pour des grands travaux ,afin de soulager les finances de l’Etat par une prise de participation des constructeurs .Pourquoi pas un péage pour un tunnel sous lacustre plutôt que pas de traversée du tout ?Ouvrons la discussion. Une discussion à plusieurs centaines de millions.
 Eric Leyvraz.député