lundi, 25 juin 2007

Transfert de charges Etat-communes

L'Etat est content, les communes vont lui verser 60 millions.En échange de quoi? Des clopinettes,un beau diplôme à suspendre dans les mairies de plus grosse pomme de l'année.Dormez tranquillement, votre argent est entre les mains  d'un joueur de casino flambeur!

Je le martèle depuis longtemps, le canton de Genève court à la catastrophe financière.Quand je vois l'Etat, je vois la mer: un océan de dépenses sur des dettes abyssales! Ces 60 millions vont disparaître dans cette masse comme s'ils n'avaient jamais existé. Tout se paie un jour ou l'autre ,il n'y a pas de miracle.De quel droit plombons- nous la prochaine génération avec notre train de vie dispendieux? Et pourtant 7 milliards de budget pour 440.000 habitants, c'est un record du monde; alors de voir ,dans l'année économique la plus faste depuis 20 ans , la dette augmenté de 450 millions ...Attendrons -nous donc béatement que les banques disent: pour la cigale, que dalle ?

l'Etat s'est transformé en ogre prêt à dévorer se propres enfants pour maintenir son embonpoint. 

vendredi, 22 juin 2007

traversée lacustre

 

 Le Conseil d'Etat nous annonce une possible traversée lacustre à l'horizon 2040... La mauvaise humeur de beaucoup de députés  va se manifester et dans un horizon beaucoup plus proche! Cette traversée est indispensable, car nous allons tout droit vers une paralysie des transports.Deux des grands attraits de Genève: la concentration des biens et des services permettant un travail efficace,rapide, et la possibilité de se trouver en quelques minutes dans un environnement campagnard;tous les étrangers nous le disent.Si nous perdons ces avantages, nous fragilisons notre position de ville internationale, nous rendons nos activités moins performantes.Face à une concurrence toujours plus féroce , c'est demain que nous devons nous atteler à cette traversée! Genève doit se développer:Ballenberg, c'est près de Brienz et non au bord du lac Léman! Je refuse cette position du Conseil d'Etat ,suicidaire pour notre canton.Non ,ce projet de traversée ne restera pas ...en rade!

mercredi, 20 juin 2007

minarets

 

 

Si les minarets en Suisse ne doivent jamais servir à l'appel à la prière, pourquoi prévoir une porte et un escalier? Pour admirer la vue? je n'accepterai les minarets que s'ils ne sont qu'un élément décoratif, comme c'est promis, sans accès interne.

Motion solaire

 

Suite à ma motion sur les produits photocatalytiques (M1741) et toujours passioné par les problèmes d'environnement( j'ai le label bio pour mes vins),je viens de déposer une nouvelle motion demandant des panneaux pour l'eau chaude solaire sur toute nouvelle construction d'habitation. C'est très vite rentable sous nos climats et le porte- monnaie est content, en plus on économise beaucoup d'électricité, donc moins de CO2 dans l'air! Je vais en installer chez moi où je me chauffe  déjà avec des pellets.

Pour plus de détails, voir mon site internet : www.eric-leyvraz.ch

Je veux devenir mendiant à Genève

 

 C'est merveilleux!,Les mafias de l'est doivent brûler des cierges à notre Conseiller d'Etat Moutinot.Et les gendarmes sont fiers de leur chef: ils ont joué les banquiers pour les malfrats, sans problème de contrôle!

Cette petite guerre avec le procureur tourne à la mauvaise farce et je me réjouis pour les fêtes de Genève : tous les mendiants de la planète seront présents!Le groupe UDC va déposer une motion contre ce scandale.

 

La rade. Mon intervention au Grand Conseil

 Eric LeyvrazTraversée de la rade

 

La traversée de la rade occupe les esprits depuis plus de 50 ans Refusée en votation populaire en 1997( elle est revenue devant le Grand Conseil sous forme de pétition(environ 19000 signatures !) et de motion. J’en fus le rapporteur. Ces deux objets,qui demandent au Conseil d’Etat  d’engager rapidement les procédures d’études nécessaires à la réalisation d’une traversée en tunnel, ont été acceptés par le Grand Conseil il y a deux mois.
Devant le développement réjouissant de notre ville,il  faut  garantir la fluidité d’un trafic qui ira en augmentant,qu’on le veuille ou non. C’est une erreur de s’opposer toujours à la voiture en pensant qu’un bon réseau de transport public peut les remplacer :dans les villes les plus performantes et avec métro,il est difficile dépasser le 30%  de transport en commun. Dans 20 ans,les voitures seront toujours là et comme le dit l’éminent professeur Pini,directeur de l’Observatoire de la Mobilité de notre université,à terme nous ne pourrons éviter une nouvelle traversée de la rade pour  contourner la ville ,un  cercle de voies rapides qui permettra de desservir des pôles de développements extra-urbains.
Actuellement,des centaines d’heures  sont perdues dans des bouchons gigantesques pour passer d’une rive à l’autre,avec la pollution qui s’en suit. Des infrastructure vitales se trouvent sur la rive droite(aéroport, institutions internationales ,CERN, Palexpo, ZI de la Zymesa, grands hôtels ,etc..) ,elles doivent être atteintes rapidement depuis n’importe quel point du canton,il en va du futur économique de notre ville internationale,dynamique ,et  de sa qualité de vie appréciée de tous.
La question de l’emplacement de cette traversée est le sujet de toutes les discussions. L’idée présentée par le Conseiller d’Etat Cramer de la réaliser à la hauteur  du Vengeron a déjà été émise par bien d’autres ;elle parait tout à fait logique ,il suffit de regarder une carte de nos grands axes pour saisir la bizarrerie de ce morceau d’autoroute se terminant devant le lac et qui ne demande qu’à continuer.
La Confédération vient d’accorder un crédit global de 6 milliards de FRS à l’amélioration des infrastructures du trafic  d’agglomération :un projet de traversée de la rade ,rapidement présenté et motivé, pourrait tout à fait s’inscrire dans ce crédit et être cofinancé par la Confédération à hauteur de 50%.Pour cette raison les partis de l’Entente et  l’UDC présentent une résolution invitant le Conseil d’Etat à considérer cette traversée comme urgente et à tout  entreprendre pour faire inscrire ce tunnel sous lacustre au catalogue du prochain programme de financement du fonds d’infrastructure pour le trafic d’agglomération de la Confédération.
Il est également nécessaire du point de vue politique de rendre légales des collaborations entre services publics et entreprises privées pour des grands travaux ,afin de soulager les finances de l’Etat par une prise de participation des constructeurs .Pourquoi pas un péage pour un tunnel sous lacustre plutôt que pas de traversée du tout ?Ouvrons la discussion. Une discussion à plusieurs centaines de millions.
 Eric Leyvraz.député